2 Élèves-officiers, en Échange, Partagent leurs Expériences

OCdt Pierre-Élie Lasnier (27516)

J’ai eu la chance de vivre l’une des expériences les plus enrichissantes de ma vie, je suis parti en échange étudiant dans le sud de la France plus précisément à Salon de Provence. Non seulement la température y était bonne, (18 degrés en plein mois de décembre) mais j’y ait rencontré plein de gens de toute sorte de nationalité, marocain, japonais, italien, espagnole, allemand, américain et bien sûr français. Eh oui, nous les canadiens on sortait en t-shirt, alors que les européens avaient déjà sorti leur parka, tuque et foulard pour l’hiver. C’était surtout impressionnant d’observé toute les différences culturelles de chacune de ces armées. Autant, la drill, la discipline que la façon de donner les ordres ou de les recevoir variait grandement d’un pays à l’autre. D’ailleurs, notre drill en a surpris plus d’un spécialement le fait de frapper le sol lorsqu’on tourne ou qu’on fait un halte. La culture physique en France est surtout axée sur la course tellement que l’on c’était presque habitué à terminer parmi les derniers, mais lorsqu’il était question de faire du musculaire par exemple, des pompes, comme disent les français, c’était à leur tour de subir. J’en ai aussi profité pour voyager, je suis allé sur la côte d’azur à Avignon, Lyon, Orange, Paris et même à l’extérieur du pays à Bruxelles et à Berlin. Je remercie le CMRC de m’avoir donner cette opportunité.

***

Élof Nicholas Parent (27031)

Hambourg

Pour le semestre d’automne 2016 j’ai participé à un échange en Allemagne avec deux collègues du CMRC, Patrick Saumure et Chrystelle Cloutier. L’Universität der Bundeswehr Hamburg est l’une des deux universités offrant un programme d’éducation supérieur pour les Allemands désirant devenir des officiers dans la Bundeswehr, l’armée de la république fédérale. Cette institution fonctionne avec un système de trimestre dont le premier débute au mois d’octobre. Étant arrivé le 27 août, nous avions un cours d’un mois pour apprendre les bases de la langue Allemande. Un cours financé par la fondation des CMR que je remercie. Ce fut une occasion de rencontrer des gens aux origines diverses. Croate, Italien, Sud-coréenne, etc. Suite à ce cours, le trimestre débutait. La sélection de cours en anglais étant réduite et n’étant pas assez débrouillard en allemand pour suivre des cours de niveau universitaire, j’en ai profité pour voyager à mes frais. La position d’Hambourg au centre du continent, il était facile d’accéder aux divers pays d’Europe. J’ai pu aller à Londres, Édimbourg et les Highlands, Rome, Cracovie ainsi que le camp d’Auswitch-Birkenau, Prague et Munich. Au cours de ces voyages j’ai pu apprécier la culture similaire mais tout de même différente des Européens. Pour terminer, je ne peux pas omettre de mentionner nos hôtes, les étudiants de Helmut-Schmidt Universität, ils nous ont accueilli de manière exceptionnelle et n’ont pas hésité à nous intégrer dans leur mode de vie. J’ai participé à plusieurs activités avec eux dont une journée d’instruction militaire, des sorties en ville et plus encore. Ils m’ont démontré leur côté festif ainsi que leur discipline pour le travail. Je recommencerais à coup sûr et je le conseil à tous.

***

Programme d’échanges internationaux

Au fil de leur carrière, les futurs dirigeants des Forces canadiennes interagiront régulièrement avec leurs homologues des autres collèges militaires, comme la United States Air Force Academy (USAFA), la United States Naval Academy d’Annapolis, la United States Military Academy de West Point et l’École de l’armée de l’air de France. Ces liens étroits pourront se révéler extrêmement précieux lorsque nous unirons nos forces dans le cadre d’efforts militaires conjoints. Grèce au soutien des donateurs, les Collèges envoient chaque année certains élèves-officiers vivre une expérience d’un an au sein de ces institutions.

Votre don nous aidera   soutenir les élèves-officiers de nos Collèges pendant ces échanges.

plus

Leave a Reply